Labels ( performances énergétiques)

2018-20?? : TOTEM.

 

 

Afin d’aider le secteur belge de la construction à objectiver et réduire les impacts environnementaux des bâtiments, les trois Régions ont développé l’outil TOTEM [Tool to Optimise the Total Environmental impact of Materials].

[CREATE] Totem stimule la créativité des auteurs de projet pour réaliser des projets qui combinent toutes les exigences liées aux défis environnementaux de demain.
[EVALUATE] Totem permet l’évaluation des impacts environnementaux d’éléments de construction ou de bâtiments suivant une méthode scientifique adaptée aux particularités du marché belge de la construction.
[INNOVATE] Totem vise à encourager l’innovation et l’éco-conception dans les systèmes constructifs.

Cinq années de recherche et de développement, en collaboration avec des universités et des bureaux d’étude ont été nécessaires à la réalisation de cette méthodologie scientifique, adaptée aux spécificités du secteur belge de la construction.

Les valeurs principales de TOTEM sont l’objectivité et la transparence, pour permettre aux acteurs du secteur belge de la construction (architectes, bureaux d’étude, entrepreneurs, propriétaires, promoteurs, pouvoirs publics, …) d’identifier et de limiter les impacts environnementaux potentiels des bâtiments et ce, dès les premières étapes  de leur conception.

 

  1. Quel est l’objectif de l’outil Totem ?

Totem est un outil belge, développé par les 3 Régions pour : - évaluer l’impact environnemental des bâtiments tout au long de leur cycle de vie. - optimiser les choix architecturaux et réduire l’impact environnemental d’un projet de construction et de rénovation en comparant des variantes de conception (par exemple de système constructif, de volumétrie du bâtiment, de scénario rénovation /construction). L’outil peut être utilisé à l’échelle d’un bâtiment, mais aussi d’un élément de construction (mur, toiture, plancher, …).

  1. Comment est évalué l’impact environnemental des bâtiments ?

Une méthodologie spécifique à Totem a été développée pour évaluer l’impact environnemental des bâtiments à travers un set de 17 indicateurs d’impact environnemental évalués tout au long de leur cycle de vie. Les étapes du cycle de vie prises en compte sont les suivantes:

- la phase de production des matériaux (de l’extraction des matières premières à la fabrication du matériau),

 - la phase de mise en œuvre sur chantier (du transport de l’usine vers le chantier jusqu’à la mise en œuvre du matériaux dans le bâtiment),

- la phase d’utilisation du bâtiment (entretien et maintenant des matériaux et consommation d’énergie pour le chauffage),

- la phase de fin de vie du bâtiment (démolition, traitement des déchets).

 

2017-2021 : QZEN.

 

Q-ZEN est le futur standard pour les bâtiments neufs : dès 2021, tous les bâtiments neufs devront être à consommation d'énergie quasi nulle.

 

Pour anticiper cet objectif, XVDH Architecture conçoit déjà dès aujourd'hui leur logement selon les futures exigences Q-ZEN afin de pouvoir se créer une expérience et pouvoir proposer des habitations respectant les futures normes .

Pour répondre au défi énergétique actuel, la Wallonie impose depuis 2010 des exigences dont l'objectif est d'accroître la performance énergétique des bâtiments : c'est la réglementation PEB.

Cette réglementation  vise à garantir des bâtiments plus sains, plus confortables et plus économes en énergie. Elle s'applique à l'ensemble des bâtiments à construire ou à rénover.

Elle prend notamment en considération la performance énergétique globale du batiment, a savoir :

  • son niveau d'isolation thermique
  • son étanchéité à l'air
  • sa ventilation
  • la valorisation des apports solaires
  • le rendement de ses systèmes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire
  • le recours aux énergies renouvelables

Q-ZEN est le futur standard pour les bâtiments neufs : dès 2021, tous les bâtiments neufs devront être à consommation d'énergie quasi nulle. En attendant cette date, l'Europe s'engage à reduire de 20 % la consommation énergétique de l'Union. Pour participer à cet objectif, les candidats bâtisseurs sont donc invités à construire dès aujourd'hui leur logement selon les futures exigences Q-ZEN.

 

2011-2018: Bâtiment exemplaire.

 

L'action «Bâtiments Exemplaires Wallonie» a été initiée par la Wallonie pour promouvoir la construction et la rénovation de bâtiments exemplaires durables.
Elle s'inscrit dans la suite de l'action Construire avec l'énergie qui s'est clôturée fin 2011 et constitue un véritable laboratoire de la construction durable et de la performance énergétique des bâtiments.
Elle est en outre une réponse à la Directive européenne 2010/31/UE imposant aux Etats membres de prendre des mesures pour stimuler la rénovation de bâtiments dont la consommation d'énergie est quasi nulle.

Le fonctionnement de l'action

Cette action prend la forme d'appels à projets. Une fois l'appel à projets lancé, les candidats sont invités à déposer leurs projets avant la date de clôture annoncée. Durant cette période, les candidats peuvent faire appel à un service de guidance administrative et les dossiers rentrés font l'objet d'un examen administratif en vue d'en vérifier la recevabilité. Des compléments d'information peuvent parfois être demandés. Les projets recevables font alors l'objet d'un examen technique par des experts mandaté par l'Administration. Ils sont ensuite présentés par ces experts à un jury composé de spécialistes dans les différentes thématiques. Le jury retient  les meilleurs projets qui sont proclamés lauréats par le Ministre en charge de l'Energie. En phase de chantier, les projets font l'objet d'un accompagnement technique par d'autres experts également mandatés par l'Administration. Ces experts sont également responsables de la vérification du respect des engagements du candidat. Une fois les travaux relatifs aux engagements du candidat terminés, le projet reçoit un document signé du Ministre en charge de l'énergie attestant de son caractère exemplaire ainsi qu'une plaque à apposer sur le bâtiment.

 

 

 

2007-2011: Procédure d’Avis Energétique.

 

L'audit énergétique des logements existants permet d'émettre un avis relatif à la qualité énergétique d'une habitation unifamiliale existante (enveloppe, système de chauffage, système de production d'eau chaude sanitaire, ventilation et éventuellement surchauffe). L'avis présente un label de qualité énergétique (lettre A+ à E ) pour chaque élément analysé. Cette procédure permet également d'orienter le particulier qui souhaite améliorer la performance énergétique de son logement lors d'une rénovation en proposant une liste d'améliorations possibles, accompagnées des économies réalisables. Aujourd’hui XVDH Architecture a décidé de ce concentrer sur la conception et réalisation architecturale. En cas de besoin on sera vous conseillé des professionnelles compétant avec lesquelles sont avons l’habitude de collaborer.

 

 

 

2006-2016 : Membre de la plateforme maison passive

 

Une organisation dont l'objectif est de stimuler la réalisation de bâtiments à très faible besoin en énergie, basée sur le concept de la maison passive. Aujourd’hui faire une maison Zero Energie peu couter moins cher qu’une maison passive car un bâtiment zéro énergie n’est pas un bâtiment qui ne consomme rien ? C’est un bâtiment où on a réduit au maximum les consommations globales, qui seront ensuite compensées par la mise en place des énergies renouvelables. C’est pourquoi XVDH Architecture utilise comme base pour tous ses projet les principes des maisons passives pour réaliser ses batiments à très haute performance energéitique comme les maisons zero énergie ou à énergie positive.

 

http://www.maisonpassive.be

 

Résultat de recherche d'images pour

 

 

2000-2011 : Labelisé Construire avec L’énergie.

 

Dès son lancement l’architecte Xavier van der Heyden c’est inscris dans la demarche construire avec l’Energie. Pas uniquement pour des raisons écologiques mais parce qu’il était convaincu des biens fait sur le confort et sur l’investissement économique sur le long therme.  Aujourd’hui personne ne le contredirait.

L' opération Construire avec l'énergie permet aux candidats bâtisseurs et aux professionnels du bâtiment de prendre les devants en répondant dès à présent, dans la construction de logements neufs, aux conditions de base d'une maison plus confortable et plus économe en énergie, basée sur :

  • une conception globalement orientée sur les économies d'énergie, la qualité de l'air et le confort thermique d'hiver et d'été ;
  • un niveau d' isolation supérieur à la réglementation en vigueur ;
  • une ventilation soignée garante de confort et de bien être sanitaire ;
  • des équipements de chauffage et de production d' eau chaude sanitaire performants;
  • une limitation des risques de surchauffe dans l'habitation.

Les technologies actuelles qui permettent une gestion efficace de l'énergie peuvent paraître chères. Pourtant, lorsqu'elles sont prévues dès le départ, dès la conception de la maison, leur coût est rapidement rentabilisé: le surplus de mensualité de remboursement du prêt hypothécaire est en effet très vite compensé par les économies d'énergie.

 

http://energie.wallonie.be/fr/construire-avec-l-energie.html?IDC=6025

 

 

Made with ❤ by Akimedia